VIÊT NAM EN QUELQUES MOTS

Les hautes régions du Nord, derniers soubresauts de la chaîne himalayenne sont le refuge de nombreuses ethnies. Dans le Delta du Fleuve Rouge une multitude de paysans s’acharnent sur une campagne où tous les horizons se confondent
Une frange côtière est partagée en mille petites plaines, c’est l’ancienne terre des marins et pirates hindouisés du Champa. La Cordillère annamitique et les Hauts Plateaux habités par les peuples indonésiens, chasseurs-cueilleurs, pratiquant cultes animistes et sacrifice du buffle. Au Sud les terres riches du Delta offrent une vie prospère et facile dans le secret des arroyos.
Hanoi, lovée sous le niveau du Fleuve Rouge est assaillie par le fleuve six mois de l’année, une visite respectant l’urbanisme teinté de Fen Shui vous restituera l’ambiance royale des nombreuses dynasties du Dai Viet.
Vous partirez pour la Haute Région, nous vous y recommandons particulièrement le massif du Song Chay, véritable forteresse naturelle abritant une mosaïque de populations qui fuirent les famines et les persécutions de l’Empire du Milieu.
Des générations de paysans Hmongs, Nungs, Tays, Man Ta Pan et autres Yaos y ont sculpté les montagnes de terrasses, c’est un des points de départ de la célèbre Route du Thé. La rencontre avec ses populations sera le point fort de votre randonnée.
Sans oublier les Baies d’Halong sur mer et sur terre, aux cadres fantastiques, à l’origine de nombreuses légendes. Puis ce sera l’Annam avec Hué la précieuse cité des Nguyen et la Rivière des Parfums. Un vieux port cham devenu comptoir chinois puis une fois ensablé une ville musée. Enfin, tout au Sud, subéquatorial, le delta du Mékong, l’immensité du fleuve, le secret des arroyos et le trafic des bateaux maquillés. Et le Pacifique qui vous accompagne du nord au Sud, offrant les visions de la Baie d’Ha Long ou des plages et archipels frangés de récifs coralliens.

 

Toutes les informations mentionnées sur le site Voyages réceptifs provienne du réceptif directement.
Elles engagent sa responsabilité et en aucun cas elles ne peuvent engager la responsabilité du réseau Voyages réceptifs

Informations sur le Viet Nam

République socialiste du Vietnam
Superficie :
341 689 km2

Population :
90 millions d’habitants

Capitale :
Hanoi

Régime politique :
parti unique (Parti Communiste Vietnamien, PCV)

Le pays est divisé en 58 provinces administratives et 5 villes dépendant directement du gouvernement central.

vietnamien, langues des ethnies montagnardes

le dong (VND)

Un visa est nécessaire pour séjourner au Vietnam. Nous pouvons entreprendre cette démarche pour nos clients.

Le climat du pays est soumis à l’influence de la mousson, mais les altitudes et latitudes très diverses entraînent des disparités importantes. D’une façon générale, la saison des pluies s’étend sur le pays de mai à Novembre
Les régions du Nord et du Centre vivent quatre saisons avec des hivers plus marqués ( moyenne de17° sur une moyenne annuelle de 23° ), pouvant être frais et brumeux entre décembre et mars.
Au Centre Vietnam le mois de Novembre est une période à risque de typhons.
Le Sud bénéficie d’une chaleur quasi permanente, accompagnée d’une forte humidité entre Mai et Novembre.

De nombreuses compagnies desservent les aéroports de Hanoi – Noi Bai et Saigon – Tan Son Nhat : Vietnam Airlines, Air France, Thai Airways,Cathay, Emirates, China Airlines, Aéroflot pour ne citer que les principales. On peut entrer aussi au Vietnam depuis le Cambodge par la route ou le fleuve ( Postes de Moc Bai et Vinh Xuong ), depuis le Laos par Lao Bao dans le Centre et Tay Trang dans le Nord. Enfin depuis la Chine sont ouverts les postes de Dong Dang, Lao Cai et Thanh Thuy.

Nombreux sont les catalogues touristiques qui vous proposent des voyages de rêve au Vietnam. On vous y montre de belles images, les descriptions y sont hyperboliques. Pourtant le Vietnam mérite encore plus que cela.

Imaginez un pays lointain et tropical, un pays de culture, de traditions, d’histoire et de légendes avec des espaces pour l’aventure, un pays dont la cuisine a fait le tour du monde..

On y venait autrefois chercher le calambac et le bois d’aigle, les épices et la soie. Il fut longtemps occupé puis fut une colonie. Il est encore connu pour avoir été très longtemps un champ de bataille. nombreuses sont les raisons qui vous feront venir au Vietnam. Certains se souviennent de l’Indochine, d’autres de la guerre du Vietnam, pour d’autres encore, c’est une destination d’Asie extrême, et tropicale. Vous aurez la satisfaction de conforter certaines idées reçues. D’autres idées préconçues seront anéanties. Vous découvrirez surtout ce que vous ne deviniez pas.

Ce pays étonnant ne vous laissera pas indifférent. Et vous ne serez pas au bout de vos surprises, car il a plus d’un tour dans son sac pour vous impressionner et vous séduire.