ÉGYPTE EN QUELQUES MOTS

Le voyage en Egypte, le berceau de la civilizastion, est un moment unique, une initiation, c’est un pèlerinage, une découverte, un retour aux sources de l’histoire.

Le voyage en Egypte se prépare de longue date car il est différent des autres, il s’anticipe, il faut tout envisager, la durée souhaitée idéale sur place, les villes à visiter en priorité, les sites à découvrir, les moyens de transports qui seront utilisés idéalement, la catégorie de l’hébergement, la classification et la localisation des hôtels choisis, et le niveau de confort des croisières, leurs durées,… les contacts avec les associations, les personnes sur place… Il vous faut répondre à toutes ses questions avant d’envisager de programmer votre «Grand voyage en Terre d’Egypte»

 

Toutes les informations mentionnées sur le site Voyages réceptifs provienne du réceptif directement.
Elles engagent sa responsabilité et en aucun cas elles ne peuvent engager la responsabilité du réseau Voyages réceptifs

Informations sur l’Egypte

L’EGYPTE NILOTIQUE
Le Nil est le plus long fleuve du monde.
Entre sa source, au-delà de la région du lac Victoria, et son embouchure méditerranéenne, il s’étire sur quelque 6 700 Km (seul les derniers 1 200 Km sont sur le territoire égyptien).
Après avoir traversé le désert en y dessinant ses méandres bordés de verdure, le fleuve se sépare en deux en atteignant Le Caire, formant ainsi un vaste delta. Né des pluies tropicales sur les plateaux abyssins et de la tectonique des plaques, le Nil traverse le désert tel un songe mêlant au fil du temps et de l’espace hommes, animaux, et dieux.
Nous alternons navigation et randonnées à la lisière des trois mondes essentiels, l’eau, les jardins et le désert. Le long du Nil, les fellahs (paysans) sont installés là depuis des millénaires : les mêmes gestes, les mêmes outils, la même attente de la crue fertilisante. Le temps semble immobile ; on se prend à rêver : on ne serait pas étonné de voir passer les bateaux chargés d’énormes blocs de pierre taillée destinés aux pyramides… Paysages nilotiques, vie traditionnelle et trésors des Pharaons se mêlent pour cette invitation au voyage.

LE DESERT LIBYQUE
Le désert Libyque est le prolongement oriental du Sahara, peu connu et très peu parcouru, hormis l’axe reliant les grandes oasis de l’ouest égyptien que sont Kharga, Dakhla, Farafra et Bahariya. Les Egyptiens le nomment désert de l’Ouest. Le désert Libyque, pays à l’ouest du Nil, était considéré par les anciens égyptiens comme le royaume de la mort. Pourtant, comme l’attestent les nombreuses traces laissées, par les lourdes caravanes, dans les très nombreux sites préhistoriques et les récits historiques, ces lieux si inhospitaliers de nos jours furent occupés par des chasseurs et des pasteurs faisant paîtrent leurs animaux à l’ouest du Nil. Ce fut le pays des Tebus, dont nous côtoyons, sur nos itinéraires, une branche ethnique au Tchad ; ce peuple parfaitement adapté au désert, s’étendait du Ténéré nigérien au désert Libyque en Egypte. Une des caractéristiques essentielles du désert Libyque est son extrême aridité, la plus marquée de l’ensemble du Sahara. En recevant moins de 5 mm d’eau par an, nous pouvons dire qu’il ne pleut jamais sur le désert Libyque.

La livre égyptienne (LE, £E, ou E£ ainsi qu’EGP) est la monnaie officielle de l’Égypte, bien qu’un grand nombre de monnaies, notamment le dollar américain, la livre sterling et l’euro, soient en circulation sur le territoire,
1 EUR = 21.7452 EGP

Passeport valable 6 mois après le retour du voyage ou, pour les ressortissants Français, carte d’identité en cours de validité uniquement si vous ne possédez pas de passeport. Pour les porteurs de carte d’identité, le visa est apposé, à l’arrivée, sur un formulaire spécifique fourni par les autorités locales. Les voyageurs doivent impérativement se munir avant leur départ d’une photo d’identité qui sera fixée sur ce formulaire. Visa (collectif) obligatoire, inclus dans le prix du voyage. Il est délivré à l’arrivée. Participants autres que CE et Suisse : renseignements auprès des consulats respectifs. LA SANTÉ Nous vous rappelons que vous devez êtres en parfaite santé. Pour ces voyages, nous insistons sur la difficulté à obtenir du secours pour une évacuation d’extrême urgence. En cas de besoin, nous possédons une pharmacie de première urgence. Prévoyez néanmoins une petite pharmacie personnelle (cf. liste de matériel individuel). Il n’y a pas besoin d’un traitement anti-paludéen sur le Nil ; prévoyez seulement un repellent actif, type 50% de DEET (produit actif). Vaccinations : pour entrer en Egypte aucune vaccination n’est obligatoire. Comme pour la plupart des voyages que nous organisons, nous vous conseillons d’être à jour des vaccins ordinaires (diphtérie, tétanos et polio).

Vols charters ou vols réguliers entre Paris et Louxor, et entre Le Caire et Paris.